Conseils

Épargne : rendement ou sécurité pourquoi devoir choisir ?

En ouvrant un contrat d'assurance vie, vous avez la possibilité d'épargner à la fois sur un support garanti - le fonds en euros - et des supports plus risqués et plus dynamiques - les unités de compte. L'assurance vie vous offre donc une souplesse pour épargner sans équivalent.


Épargne classique :
le fonds en euros reste incontournable

Actuellement l'ensemble des produits garantis et réglementés comme le Livret A, le Livret de Développement durable (LDD) ou le Plan d'Epargne Logement (PEL) ont vu leurs rendements baisser pour atteindre au mieux 1% par an.

Seule l'assurance vie continue de tirer son épingle du jeu et de loin avec des rendements annuels avoisinant les 1,80 % en moyenne en 2016. Et encore, derrière cette moyenne, se cachent des pépites. Certains contrats continuaient d'afficher des taux de rendements largement supérieurs.

Bien sûr les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs, pour autant, ils sont un indicateur de la qualité du gestionnaire et de sa politique de gestion. Ils peuvent si on les regarde sur plusieurs années donner une tendance.

Aujourd'hui, alors que nombre de conseillers vous incitent à investir sur des support en unités de compte, dans contexte économique mouvementé, avant de prendre des risques pour espérer des gains, il convient plus que jamais de commencer par sélectionner avec attention son contrat.
 

Dynamique des marchés :
l'assurance vie reste incontournable là aussi

La particularité d'un contrat d'assurance vie multisupport est d'être une architecture ouverte. Il peut donc accueillir différentes classes d'actifs au fil du temps : de l'immobilier aux matières premières ; et il peut couvrir l'ensemble des zones géographiques et tous les secteurs d'activité à travers ses supports en unités de compte.

Avant de répartir une partie de votre épargne sur des marchés plus dynamiques pour espérer un gain supérieur, il convient, là aussi, de regarder avec attention les différentes options et leurs coûts. Les meilleurs contrats disposent d'options pour lisser votre investissement dans le temps et limiter les risques et surtout elles sont gratuites et ne viennent pas diminuer vos plus-values réalisées. Car quitte à prendre des risques autant que les bénéfices vous reviennent en priorité...

Enfin si certains assureurs vous obligent à effectuer des versements en unités de compte, les contrats les mieux construits vous laissent libre d'effectuer votre répartition en fonction de vos objectifs et surtout de la faire évoluer à votre convenance.
 

    Parce que l'assurance vie n'est pas une épargne réglementée,
        tous les contrats ne se valent pas !