Conseils

Faire face à un imprévu sans avoir à toucher à son épargne

Privilégier les avances remboursables permet de disposer de liquidités en évitant la fiscalité d’un rachat.

LE SAVIEZ-VOUS ?
De nombreux contrats d'assurance vie offrent la possibilité d'effectuer des avances remboursables, c'est-à-dire de disposer de liquidités, sans avoir à toucher au capital de son contrat.

SON FONCTIONNEMENT
Le fonctionnement est proche d'un prêt mais les conditions sont particulièrement avantageuses en période de taux bas :

• Les sommes mise à disposition ne sont pas fiscalisées, puisqu'il ne s'agit pas d'un rachat. Le montant possible : entre 60 % et 80 % du capital disponible selon le contrat.
• Les intérêts demandés sont régulièrement plus faibles qu'un taux de crédit à la consommation (par exemple calculés en fonction du taux brut du fonds en euros de l'année précédente).

• La durée est souvent de 3 ans et peut être renouvelée ; 
• Votre capital continue d'être rémunéré pendant ce temps ;
• Cerise sur le gâteau : vous n'avez aucune justification à fournir.

L'opération est donc particulièrement intéressante puisque son coût réel est la différence entre les gains générés par votre capital investi et les frais demandés au titre des intérêts. 

POUR QUEL CAS ?
Idéal pour aider un membre de sa famille,
ou réaliser un achat relativement important, hors immobilier (dont le taux est bien souvent inférieur).

 

    Parce qu'il y a tant à faire avec son assurance vie