Infos

S'abonner à flux Infos Infos
Mis à jour : il y a 13 min 51 sec

L'épargne retraite en entreprise en plein boom

23 Juillet 2017

A la fin mars 2017, 4,2 millions de salariés et leurs ayants droit étaient couverts par un plan d'épargne retraite entreprise, soit une progression de 3,8 % sur un an, selon un bilan dressé par la Fédération française de l'assurance. L'encours des PER entreprises affiche une croissance de 3,5 % sur un an et s'élève à 54,7 milliards d'euros. Pour le premier trimestre de l'année 2017, la collecte brute (607 millions d'euros, dont 22 millions d'euros de versements volontaires) est en hausse de 4,8 %. La collecte nette s'établit à 77 millions d'euros. Précisons que les statistiques de la FFA concernent uniquement les sociétés relevant du code des assurances.

Le taux du livret maintenu à 0,75 %

23 Juillet 2017

Le ministre de l'économie, Bruno Le Maire, a suivi la recommandation formulée le jeudi 13 juillet par le gouverneur de la Banque de France : le taux de rémunération du livret sera maintenu à 0,75 % au 1er août prochain. L'application mécanique de la formule d'indexation aurait pu conduire à relever ce taux à 1 %. "L'inflation a cependant diminué en fin de semestre et reste aujourd'hui modérée", a expliqué le gouverneur dans son communiqué.

Qui veut tester le prélèvement à la source !

23 Juillet 2017

La mise en œuvre du prélèvement à la source (PAS) de l'impôt sur le revenu a été reportée au 1er janvier 2019. Une phase de test (pilote) est en cours depuis début juillet 2017. Les inscriptions sont ouvertes pour les entreprises qui souhaitent y participer. 

Cette phase permet de faire fonctionner les échanges entre les collecteurs (entreprises, collectivités territoriales, caisses de retraite, éditeurs de logiciels...) et la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) et de s'assurer que le dispositif est efficace techniquement sans complexité pour les entreprises. 
L'État se donne ainsi le temps d'apporter les améliorations nécessaires suite aux conclusions de ce test en conditions réelles. 
Le pilote teste un large périmètre des échanges de données : dépôt des déclarations par le collecteur du prélèvement à la source et retour de la DGFiP vers celui-ci, qui inclut notamment les taux de prélèvement (fictifs à ce stade du processus) à appliquer à chaque bénéficiaire de revenus. 
Le pilote est accessible à chaque catégorie de futurs collecteurs du prélèvement à la source. La participation la plus large est souhaitable afin de renforcer la sécurisation de l'ensemble du système. Plus de 700 participants sont déjà inscrits. 
Une page d'information est disponible sur http://www.prelevementalasource.gouv.fr/phasetest. Pour vous inscrire, rendez-vous : 
- sur le site Dsn-info (http://www.dsn-info.fr/pilote-dsn-pas.htm) si vous êtes une entreprise ; 
- sur le site Net-entreprises (http://www.net-entreprises.fr/html/pasrau-pilote.htm) pour toutes les autres catégories de collecteurs. 
Au préalable, le collecteur doit prendre contact avec son éditeur de logiciel de paie pour vérifier la date à laquelle l'opération peut être lancée et dans quelles conditions ce dernier pourra l'accompagner. 
Sur ces deux sites, le collecteur sera guidé pour l'inscription et trouvera toute la documentation utile à sa préparation, ainsi qu'une base de connaissances et les coordonnées de l'assistance téléphonique. 
 

Retraite : Pensions en hausse

23 Juillet 2017

Selon le rapport publié début juillet par la Commission des comptes de la Sécurité sociale, le taux d'augmentation pourrait en effet atteindre 0,9 % au 1er octobre. Ce qui correspondrait à 9 € de hausse par mois pour un retraité avec une pension de base mensuelle nette de 1000 €. Soit, 108 € par an. Sont concernées par cette revalorisation annuelle d'octobre toutes les pensions de base, à l'exception de celles des avocats (revalorisées au 1er janvier). L'Aspa (Allocation de solidarité aux personnes âgées, l'ex-minimum vieillesse) n'est pas visée car réajustée, elle, chaque 1er avril.

Taxes locales des entreprises en septembre

23 Juillet 2017

"C'est un chantier de très longue haleine, qui a nécessité plus de cinq ans de travail", a rappelé Bruno Parent, patron de la DGFIP, lors d'une conférence de presse consacrée au rapport d'activité de cette administration en charge des impôts. "Ce travail va trouver son aboutissement avec l'envoi des avis d'imposition", qui seront expédiés à la fin du mois d'août, a ajouté M. Parent, évaluant à un peu plus de trois millions le nombre de locaux concernés par la réforme. La révision des valeurs locatives, réclamée depuis des années par les élus, vise à moderniser les bases d'imposition utilisées pour le calcul des impôts locaux, fixées en 1970 et restées depuis lors inchangées. L'objectif est de rapprocher les valeurs locatives "des prix du marché", a expliqué M. Parent, en précisant que des mécanismes avaient été prévus pour atténuer les effets de la réforme, qui impliquera pour certains des hausses d'impôts. La DGFIP a ainsi décidé de lisser sur 10 ans les effets de la révision. Elle a par ailleurs choisi de maintenir inchangé le niveau des impôts collectés via les nouvelles règles de calcul. 

A quel âge effectue t-on son premier voyage en avion ?

23 Juillet 2017

La jeune génération (18-29) effectue son premier séjour à l'étranger à l'âge de 9 ans. C’est 10 ans de moins que les baby boomers qui ont eu cette chance à 19 ans seulement, rapporte une étude du voyagiste eDrams réalisée dans plusieurs pays.  

54% de la jeune génération, la fameuse génération Y, a déjà mis un pied à l'étranger avant l'âge de 5 ans, alors qu'ils ne sont que 19% chez les baby boomers (âgés de plus de 50 ans). Les Allemands sont les plus chanceux puisqu'ils ont déjà visité l'étranger à l'âge de neuf ans en moyenne. C'est la nationalité qui profite le plus tôt de cette découverte. Les Suédois bénéficient de cette expérience à onze ans et les Français à douze ans. Les Américains se situent de l'autre côté de l'échelle et attendent leur 17 ans pour se promener dans un pays étranger. 
Toutes nationalités confondues, un jeune voyageur a déjà eu l'opportunité de visiter six pays quand il atteint ses 18 ans. 

Le développement des offres low-cost, la réduction des coûts du voyage, le déploiement des voyagistes en ligne sont autant de facteurs qui ont incité les populations à s'intéresser à ce qu'il se passe à l'étranger. D'après cette étude, les vacances à la maison ont reculé de 4%. Désormais, 51% des sondés déclarent voyager davantage qu'il y a dix ans. Près de la moitié (48%) disent que le voyage est effectivement devenu plus accessible. 70% réservent leur séjour en se connectant à Internet. Une proportion qui monte jusqu'à 83% pour les Suédois. 

Résultat, le voyage est quasiment devenu un besoin. Les voyageurs dépensent en moyenne 16% de leurs revenus annuels pour les vacances. Les Italiens sont encore plus dépensiers puisqu'ils consacrent 20% de leur portefeuille. 

Comment la génération Y utilise les services financiers ?

23 Juillet 2017

La différence la plus notable concerne le choix entre ordinateur et téléphone portable : si les 18-24 ans utilisent leurs ordinateurs pour la plupart de leurs activités, les 25-35 ans ont plutôt tendance à avoir principalement recours à leur mobile.
La Gen Y est digitale avant tout, mais elle n’est pas que digitale : en fonction de ses besoins, elle utilise un ordinateur ou un mobile, se rend en magasin physique et passe des appels téléphoniques.
En ce qui concerne les services financiers, la Gen Y a tendance à utiliser son téléphone portable pour les transactions et services les plus simples et les plus basiques ; plus l’opération devient complexe, plus elle a recours à son ordinateur… jusqu’à un certain point ; pour d’autres types d’opérations, encore plus complexes, les rencontres physiques ou par au téléphone sont privilégiées.
Dans le domaine de l’économie du partage, c’est le mobile et les applications de covoiturage qui dominent. Des applications liées à d’autres services collaboratifs vont sûrement s’imposer à l’avenir mais pour l’instant, les 18-35 ans qui ont recours aux services de covoiturage fréquentent encore des hôtels alors que des solutions partagées existent.

Souvenirs de vacances : La douane veille

23 Juillet 2017

La douane a décidé de prendre les devants en lançant jeudi sa campagne d’information pour indiquer aux voyageurs ce qu’ils ont droit de rapporter en France à leur retour en distribuant des brochures à des passagers dans le hall d’embarquement de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Les agents vont sensibiliser les voyageurs à leurs droits tout l’été, dans les grandes gares et aéroports français.

De retour d’un pays non membre de l’UE ? Une cartouche de cigarettes par personne, quatre litres de vin maximum, un litre d’alcool fort (plus de 22°) autorisé… Si le voyageur revient en revanche d’un pays membre de l’UE, ces quantités grimpent à 800 cigarettes (4 cartouches), 90 litres de vin, 10 litres d’alcool. Au-delà, il faut déclarer les marchandises achetées et payer les droits et taxes correspondants, rappelle la douane, qui indique qu’il faut également déclarer toutes les sommes supérieures à 10.000 euros.
Autre tentation lors des voyages: l’achat de contrefaçons ou d’espèces sauvages (animales ou végétales) menacées d’extinction. La douane recommande de s’en tenir aux lieux de vente officiels, de se méfier des prix bas, d’examiner l’étiquette et l’apposition des logos etc. 

Baisse des APL

23 Juillet 2017

Les APL subiront "une baisse de 5 euros par mois et par ménage à partir d'octobre suite à l'application d'une réforme d'économie budgétaire décidée sous le quinquennat précédent et pas encore appliquée", a indiqué à l'AFP une responsable du ministère de la Cohésion des Territoires, chargé notamment du Logement., en précisant qu'une suppression pure et simple des APL, évoquée par certains médias, "n'a jamais été envisagée" et n'aurait "aucun sens".

Revenus locatifs : Les loueurs bordelais doivent s’inscrire

17 Juillet 2017

Après Paris, Bordeaux a décidé d'obliger les propriétaires désireux de louer leur logement sur des plateformes en ligne type Airbnb ou Abritel à se déclarer en mairie afin de vérifier qu'ils n’excèdent pas la durée limite légale de 120 jours de location par an. Au-delà de quatre mois de location par an, les particuliers devront effectuer "un changement d'usage" de leur bien, a expliqué à l'AFP Stephan Delaux, adjoint au maire en charge du tourisme. Autrement dit, ces locations "répétées" de courtes durées sont alors considérées comme destinées à un usage hôtelier et non plus à un usage d'habitation.

Téléphone : Une offre gratuite pour tous !

17 Juillet 2017

Pour adhérer à ce nouvel abonnement, baptisé "Blu" et plutôt destiné aux 15-25 ans, il suffit de télécharger l'application (uniquement sur Android) et de créer un compte pour recevoir une carte SIM sous 5 jours, explique Les Échos, qui précise qu'aucune information bancaire n'est demandée. Pour pouvoir téléphoner, envoyer des SMS ou aller sur Internet, il faut cumuler des crédits, appelés "éclairs", obtenus en téléchargeant des applications, en les partageant et en visionnant des publicités, le tout en déverrouillant son smartphone. Selon Prixtel, pour obtenir un forfait comprenant 10 Go de data ou 5 heures d'appel, les SMS illimités et 2 Go d'Internet, l'utilisateur doit visionner des publicités, télécharger quatre applications et en partager 10.

Défiscalisation : Les dispositifs Pinel et Censi-Bouvard prorogés d’un an

17 Juillet 2017

L'application de ces deux réductions d'impôt a été prorogée pour un an dans le cadre de la loi de finances pour 2017, les dispositifs prenant donc fin en décembre prochain. Cette loi a également étendu le dispositif Pinel aux logements situés dans des communes de la zone C sur agrément de la commune concernée par le préfet (représentant de l'Etat dans la région). Elle a exclu du dispositif Censi-Bouvard les résidences de tourisme. Jusqu'à présent, aucune annonce n'a précisé le sort réservé à ces dispositifs en 2018. Mais une loi concernant le logement devrait être présentée à la rentrée.

Fraude fiscale : Reprise des échanges avec la Suisse

17 Juillet 2017

La divergence de vue qui empêchait, depuis quelques mois, ces échanges d'informations en application de la convention fiscale entre les deux pays est levée, indique le cabinet du ministre. De ce fait, la poursuite des échanges de renseignements entre les deux administrations sur ces bases permettra à la France de mener à bien les investigations nécessaires dans les dossiers en cours et à venir, déclare le communiqué du ministre qui rappelle sa grande détermination à lutter contre les pratiques de fraude et d'évasion fiscale à l'heure où « chacun est appelé à participer à l'effort pour redresser les comptes de la Nation ».

Défiscalisation : Immeubles classés ou inscrits, même combat !

17 Juillet 2017

Une ordonnance du 27 avril 2017 rapproche le régime des immeubles inscrits de celui des immeubles classés. Elle harmonise les critères de classement, instaure une autorisation unique pour les travaux, notamment. Elle entrera en vigueur au plus tard le 1er janvier 2018.

Fiscalité : Quelles dépenses sont éligibles au Crédit d’Impôt Recherche ?

17 Juillet 2017

Les dépenses de personnel afférentes aux chercheurs et techniciens de recherche directement et exclusivement affectés aux opérations de recherche ouvrent droit au crédit d’impôt recherche (CIR). Ces dépenses concernent les rémunérations et accessoires ainsi que les charges sociales, dans la mesure où celles-ci correspondent à des cotisations sociales obligatoires (CGI art. 244 quater B et CGI ann. III art. 49 septies I, b).

Mais quid des indemnités de départ à la retraite ? Selon le tribunal administratif de Montreuil, l’indemnité de départ à la retraite est exclue des dépenses de personnel éligibles au CIR. Il considère en effet que cette indemnité se rattache à l’ensemble de la carrière du salarié et non pas aux seules périodes pendant lesquelles ce dernier s’est consacré à des projets de recherche éligibles au CIR. Il en est ainsi alors même qu'une telle indemnité constitue un complément de salaire et entre dans l’assiette des cotisations de sécurité sociale.

Licenciement : Hausse des indemnités en septembre

17 Juillet 2017

Dans la nuit du 12 au 13 juillet 2017, lors du débat à l'Assemblée nationale sur le projet de loi d’habilitation à réformer le droit du travail par ordonnances, la ministre du travail, Muriel Pénicaud, a annoncé que le gouvernement s'engage à augmenter les indemnités légales de licenciement en faveur des salariés dès le mois de septembre. Un décret sera publié à cet effet.

Banque : SFR lance AlticeBank

17 Juillet 2017

Selon nos confrères du Parisien, le groupe de Patrice Drahi aurait déposé un dossier d'agrément auprès de la Banque Centrale Européenne pour créer sa néobanque. AlticeBank pourrait opérer sur l'ensemble des pays dans lesquels est présent l'opérateur télécom. Un partenariat ou l'acquisition d'une start-up serait en cours. Altice n'a pour le moment pas commenté cette information.

Economie : Paris, première destination touristique mondiale

17 Juillet 2017

Le cabinet d'études a interrogé un panel de 18 557 personnes dans 26 pays pour recueillir leur opinion sur 60 grandes villes mondiales. La capitale française recueille 21 % des votes. Ce qui la place devant Rome (20 %), New York (16 %) et Londres (13 %).

Que pensent les indépendants de leur banque ?

10 Juillet 2017

Huit dirigeants de TPE sur dix font confiance à leurs banques et à leur conseiller, selon le premier millésime d'un baromètre mis en place par la Médiation du crédit aux entreprises en collaboration avec Deloitte et In Extenso. Le sentiment de confiance semble réciproque : neuf dirigeants sur dix pensent que leur conseiller leur fait confiance. Sans grande surprise, l'enquête souligne que la demande de crédit constitue une étape importante dans cette relation de confiance. En effet, seuls 68 % des sondés ayant rencontré une difficulté à l'obtention d’un crédit affirment faire confiance à leur banque. A l'inverse, les TPE dont les demandes de crédit se sont déroulées sans encombre sont près de 97 % à faire confiance à leur banque. Cela étant, la qualité de la relation avec le conseiller est l'élément clé de la confiance, que l'entreprise soit en bonne santé financière ou non. Une majorité des répondants place ainsi leur relation avec le conseil comme facteur numéro 1 de confiance (52 %) ou de méfiance (47%).

Comment la fiscalité locale pèse sur l’achat immobilier

10 Juillet 2017

Le courtier en crédit Meilleurtaux.com a récemment publié une étude sur l'impact de la fiscalité locale sur l'achat d'un bien immobilier. D'après cette étude, pour un bien de 70m², la fiscalité locale représente en moyenne un coût supplémentaire mensuel de 173 euros, dans 10 grandes villes de France. Parmi les plus chers, Montpellier, Bordeaux et Marseille avec plus de 200 euros supplémentaires. A Paris par contre, la fiscalité locale est plus légère (95 euros). Transféré dans le taux d'intérêt, le poids de ces charges est d'autant plus flagrant : celles-ci le multiplient par deux.